Comment bien choisir son four pour une cuisine intégrée ?

fourLors de l’achat d’une cuisine intégrée la question de l’électroménager est souvent vite évacuée par le vendeur qui en règle générale connait un produit et ses caractéristiques mais pas plus.

Le client est aussi peu informé sur les fonctionnalités des électroménagers car la plupart du temps son four ou sa plaque de cuisson ont un âge canonique.  Lors de son premier achat il n’y avait pas ou peu de programmes. Pour les fours c’est encore pire car il n’y avait qu’une seule manette pour la température et c’est tout.

Aujourd’hui tous les fabricants proposent des produits technologiques qui permettent de cuire aussi bien une pizza, un poulet à la broche ou du pain.

Nous allons voir tout au long de cet article les différents modèles proposés sur le marché ainsi que les différents modes de cuisson et de nettoyage de votre futur four.

Il existe 4 principaux modes de cuisson :

  1. La convection naturelle permet de chauffer les plats directement par rayonnement. C’est généralement des fours d’entrée de gamme avec

    peu de programmes et donc plus facile d’utilisation.

  2. La multifonction ou air brassé associe la fonction convection naturelle à un ventilateur placé au fond du four. L’air est brassé et assure une

    homogénéisation de la cuisson.

  3. La chaleur tournante est également une multifonction mais on ajoute une résistance  au ventilateur afin d’avoir une une chaleur mieux répartie dans tout le four. Ceci est très utile pour cuisiner sur plusieurs niveaux en même temps.
  4. La cuisson à la vapeur est la cuisson à la mode en ce moment, elle préserve le moelleux des plats par évaporation de l’eau rajoutée en début de cuisson.

Les différents modes de nettoyage :

  1. Le nettoyage manuel est comme son nom l’indique un nettoyage à faire à la main avec un produit spécial four uniquement en respectant les préconisations
    du fabricant.
  2. Le nettoyage catalyse est l’un des moins cher à l’utilisation. Les graisses disparaissent par oxydation par l’intermédiaire d’un programme qui doit être activé en fin de cuisson. Le four monte alors en température et absorbe les graisses par l’intermédiaire de ses parois rugueuses.
  3. Le nettoyage écoclean permet de détruire les graisses  grâce à l’oxygène contenu dans les parois en céramique microporeuse. Ce mode de nettoyage est principalement utilisé par les marques du groupe BOSCH ( Viva, Bosch, Siemens et Neff).
  4. Le nettoyage pyrolyse est un programme spécifique qui fait monter la température du four à plus de 490°C. Les graisses sont transformées en cendres au fond de la cavité du four. Il est souvent associé à ce nettoyage des portes froides afin d’éviter tout  accident et de protéger les enfants. Le coût d’une pyrolyse est de 30 centimes, ce qui en fait un des systèmes les plus onéreux.
  5. Le nettoyage par hydrolyse consiste à rajouter un peu d’eau et de liquide vaisselle dans le fond du four et de lancer le programme. La vapeur dégagée facilite le décollement des graisses sur les parois.
  6. Le nettoyage Starclean est spécifique à Whirlpool  et reprend les caractéristiques du nettoyage par hydrolyse en le combinant à des parois nanotechnologique. Il n’est pas nécessaire d’y ajouter des détergents.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *